F-08-02

Jie daishi (Ryôgen), portrait du type "Supérieur général" dit aussi "Saint portrait du Grand maître" 慈恵大師(良源)( 天台座主型 御影大師とも云う)
Hoshino-san Kita-in, dit Kawagoe-daishi (école Tendai)
Kosenba-chô 1-20-1
Kawagoe-shi
Saitama-ken Dans la région, ce temple est connu sous le nom du (ou, avec Tenkai, des) "Grand(s) maître(s) de Kawagoe". Le Vénéré principal en est la triade composée de Amida nyorai, de Jie daishi et de Jigen daishi (Tenkai) ☞F-8-01Lors de la fondation du temple par Jikaku daishi, en Tenchô 7 (830), la triade originelle fut composée de Amida nyorai, Fudô myôô et Bishamon-ten. L'image de Jie daishi est logée dans sa chapelle (le Jie daishi-dô).
星野山 喜多院 川越大師とも云う (天台宗) 埼玉県川越市小仙波町 1-20-1 本尊: 阿弥陀如来・慈恵大師(良源)・慈眼大師(天海)三尊 (天長七年、慈覚大師開創時、阿弥陀如来不動明王毘沙門天三尊 ☞F-08-01慈恵大師は本堂潮音殿にまつられる 中院の北に位置し、もとは北院とも書く
Kawagoe daishi Kita-in 川越大師喜多院
Portrait de Ryôgen (912-985) ou Jie daishi, sous cette forme connu comme Mie daishi, "Portrait du Grand Maître".
Le dais est orné du motif des "Trois Lumières": l'étoile du soir, au centre, flanquée du croissant de lune, à gauche, et du soleil, à droite, qui correspondent respectivement aux prélats Ryôgen, Hôzô et Gishô et (cf. Présentation générale).
Le Supérieur général aux joues non rasées, est assis sur la plateforme du maître de cérémonie, serrant un vajra simple dans sa gauche tout en égrenant le chapelet de ses deux mains tenues à la hauteur de la poitrine. On reconnaît Ryôgen à ses légendaires sourcils broussailleux, froncés de colère, à l'instar du Roi de Science Fudô dont il est une manifestation. LeMystère des 2 jeunes suivants de Jie daishiidentifie les acolytes de chaque côté de l'estrade aux frères Senga et Shôku (ou Seikyû), ses deux premiers disciples, tandis que le manuscrit de l'Histoire de Jie daishidu Rôsan-ji parle de Kongara et Seitaka, les suivants du Roi de Science Fudô. Les deux portent les insignes de l'office, le chasse-mouche à gauche et le bâton de bois à droite.
Cette représentation de Ryôgen de son vivant en train d'exécuter un rite ésotérique, est l'archétype de l'image de Jie daishi remontant à un portrait peint vénéré à Yokawa (cf.F-08-12).
良源慈恵大師の御影(俗名御影大師)。 頭上の幡幕(天蓋)の左右と間中に三光天子、つまり月天子゠義照゠勢至菩薩、明星天子゠法蔵゠虚空蔵菩薩、日天子゠良源゠観音菩薩の印が載っている。 天台座主は、蓮華唐草文を描いた法衣に袈裟をつけ、左手に金剛独鈷、右手に数珠をまさぐって胸前にかまえ、顔を左斜に向けて礼盤に座す。修行僧のように髭を剃らず、両眉長くて垂らしている。 良源在世中に行法を修する姿が写っている。 礼盤正面の格狭間には唐獅子が一対する。
礼盤の左右に対立している二童子のうち、左方は木杖を持ち、右方は払子を持つ。(水上 1987:100-101)
「慈恵大師二童子祕決」にて、侍者の二童子は暹賀と聖救と云う兄弟で、大師の最初の弟子とされる。 「廬山寺本・慈恵大師伝」にて、矜迦羅・勢多迦と云う不動明王の二童子ともされる。 良源座像の典型(F-08-12)である。
Le 3 janvier, premier "jour de lien" de l'année, les gens de la région ou des environs, d'aussi loin que de Tokyo, se rendent au Kita-in pour se procurer cette amulette qui les protègera de tout malheur pour l'année. Une cérémonie commémorative de Ganzan daishi a lieu le 3e jour de chaque mois, garantissant tout particulièrement l'efficacité du charme. 正月三日は、初大師として、霊験あらたかで、昔からダルマの市だから、新年の初参りをかね東京方面や近郊近在から男女が「厄除」護摩に参詣する際、このお札を求める。または毎月三日の縁日「元三会」の際。 降魔除厄を祈願するお札。
L'image représente Ryôgen pratiquant l'exorcisme de Fudô sur l'empereur En.yû possédé par un mauvais esprit, au moment où il apparut sous les traits de ce roi de Science (rapporté dansJie daisôjô shûiden, à la date de Tengen 4.8.10 [981]). このお札の良源の像容は天元4年8月10日円融天皇御悩� 持にて不動法を修したる時に、不動尊として現じたる姿を描いた御影像である「慈恵大僧正拾遺伝」に拠る。 元三大師像(F-08-02)・角大師(F-08-03)・豆大師(F-08-04)とあわせて一兕。
Sans être explicites, les rapports de Ryôgen avec ce temple sont cependant multiples. Le lien le plus direct semble être le prélat Tenkai, qui ne fut pas seulement un férvant admirateur de Ryôgen (cf. 8-01-01), mais qui fit, depuis 1588 et jusqu'à sa mort en 1643,pour le Kita-in ce que Ryôgen avait fait pour l'Enryaku-ji : redonner à l'établissement son ancien prestige d'autorité régionale, pour le Kantô en l'occurrence. A ce titre, les deux dirigeants du Tendai y ont leur chapelle respective. Jie daishi, (après Saichô et Ennin le 3e) saint patron du mont Hiei, fut ainsi enrôlé dans les efforts de diffusion et de popularisation du bouddhisme Tendai dans la région du Kantô au moyen âge tardif (cf. Kondô 1986). Une autre association passe par l'idée de Ryôgen comme manifestation du roi de Science Fudô, puisque la légende fait remonter l'origine du temple à Jikaku daishi Ennin qui, vers 830, aurait établi au lieu-dit Senba un premier temple voué à la triade d'Amida secondé de Fudô et de Bishamon (cf.C-03-49). La Chapelle de Jie (daishi) fut construite en Keichô 13 (1613), à l'initiative de Tenkai est sous le patronage d'Ieyasu. 淳和天皇の天長七年(830)慈覚大師円仁に勅して仏法を東国に弘通せしめ、大 師は仙波の地に一宇を創め、阿弥陀如来、不動尊、毘沙門天を安置したと云う。正安三年(1301)後伏見天皇は東国天台五百八十ヶ寺の本山たるべき勅書を下す。 天正16年(1588)天海が來住し、寛永二十年(1643)で示寂するまで、天海僧家康と家光公喜多院の復興を計る。 慈恵堂建立は慶長十八年(1613)
喜多院 est la graphie moderne pour 北院. Parmi les bâtiments du Kita-in, il y a la Chapelle du fondateur (construite en 1645) dont le Vénéré principal est une statue de Tenkai, portrait réalisé en 1643, deux mois avant sa mort. Pour une illustration de cet icône, voir Kuno 1989 : 170, no. 249. 「喜多院案内の枝折り」あり。 当山の建造物中、正保二年建立の慈眼堂(開山堂)に寛永二十年造立の木造天海僧正坐像あり(写真は久野1989、170項参照)。
Wakabayashi 1999 : 481-507. Kondô 1986 : Ill. Frank 2006 : 298 (ill. 9). Pour Senga et 'Seikyû', voir aussi Hirabayashi 1976 :16-17 et 126 ; ibid. : 20 pour les "Trois Lumières". -『全国寺院名鑑』1-p.204 -「慈恵大師伝」→『大日本史料』1-22、p.89、参照 -「慈恵大僧正集遺伝」→大日本史料』55-74。 -「渓嵐拾葉集」十二、「慈恵大師二童子秘決」→『大日本史料』1  -22、p.122-123。 -近藤義雄「中世後期の関東天台」『論集日本仏教史』5 -Ill. Frank 2006 : 298 (ill. 9). 暹賀と聖救のこと、Hirabayashi 1976: 16-17、126,三光天子のことは、同: 20項とも参照。
© Ofuda - 2019 - Mentions Légales 認可
Theming Juliette Ledermann