B-02-64

Batô-Kannon (sk. Hayagrîva, Âryâvalokiteśvara), "Kannon à la Tête de cheval" 馬頭観世音
Entsû(zen)-ji (école Sôtô-zen) Koyama-machi, Arashiba (?) Suntô-gun Shizuoka-ken 円通(禅)寺 (曹洞宗) 静岡県 駿東郡 御殿場 新柴 小山町
(à droite, milieu) "Culte principal le 18e jour du 4e mois (en haut, du sommet du mont Fuji) Onikage Batô-Kanzeon (à la base du trône de lotus) kôchû shugo ("protection pour la confrérie") (à gauche, au mileu) Suntô Arashiba Entsû-zenji ("Entsû-zenji d'Arashiba, en Suruga Oriental") 大祭四月十八日 鬼鹿毛 馬頭観世音       講中守譕 駿東新柴 円通禅寺
L'Entsû-ji appartient à l'école Zen, et Batô-Kannon y est figuré avec une seule face, et deux mains (tenant un chapelet) dont le sceau n'est pas conforme aux prescriptions de la secte Shingon (Hôbô girin 1, 60)
Divinité protectrice des chevaux, ou plus généralement du bétail. Conformément à la fonction spécifique de Batô-Kannon, l'ofuda protégeait la destinée animale et les agriculteurs venaient, en conséquence, y prier pour leurs bestiaux, comme le montre ici la présence du boeuf et du cheval. Dans le monde d'aujourd'hui, où la vie agricole a beaucoup perdu de son importance, une heureuse compensation a été trouvée pour le temple dans le développement des courses de chevaux : le sanctuaire est rempli de photographies de pur-sang, de jockeys et de gens du monde du turf."" (Frank manuscr. p. 6) ""Ce temple délivre, en guise d'amulettes,de petites gravures resprésentant la déesse, que les propriétaires de bétail collent sur la porte de leurs étables. Lorsqu'un cheval est malade, ils mandent l'abbé du temple qui vient accomplir une cérémonie à domicile. Sie le cheval guérit, son propriétaire le mène au temple et y fait des offrandes pour rendre grâces à la divinité, et souvent il érige près de sa ferme une pierre de Batô-Kannon. Si le cheval meurt, on invite l'abbé à exécuter des rites devant une de ces pierres..."" (Hôbô girin fasc. 1, p. 60)" 馬 頭観音特有の役目通り、この観音は馬と牛等家畜、動物の宿命を保譕していたもので、したがって農家の人々が家畜の�� 譕を祈りにきたところで、お札には牛と馬が描き込まれている。家畜がいなくなった現在では、その代わりに競馬関係の人々がお参りするようで、お寺には純血 種の競馬や騎手の写真がたくさん飾られている。
Le temple aurait été fondé par l'aventurier Oguri Hangan (1398-1464) en mémoire de sa célèbre obéissant au nom d'Onikage. 小栗判官(1398-1464)が愛馬「鬼鹿毛」の菩提のために建立した寺という。
Hôbô girin, fasc. 1, pp. 59-60 avec ill. de ce ofuda. Frank 1991: 7-10, ill. 3. 『法宝義林』第一啻、59-60頁。当札は図28(故編集者ポール・ドミエヴィル先生自身のものとされている。 Frank 1991, 7-10頁、図3 Frank 2002, 310-311,図版2
124 mm
349 mm
© Ofuda - 2019 - Mentions Légales 認可
Theming Juliette Ledermann